• Thomas Paramelle

Portrait de Commerçants : Maud Jérome, Aux Briques Rouges

Derrière les commerces que nous apprécions tant, il y a des personnes dont les histoires sont souvent très enrichissantes, des parcours de vie atypiques qui témoignent des valeurs que véhiculent les commerçants à travers leur établissement. Nous souhaitons les dépeindre à travers ce format qui remet l’humain et le lien social au premier plan.


Pour commencer cette série de portraits, Bettr est allé à la rencontre de Maud Jerome, gérante pleine de vie d’une épicerie 100% occitane dans le quartier du Busca. Nommée “Aux Briques Rouges”, l’enseigne respire le Sud-Ouest et met en lumière les producteurs de notre belle région.

Cet ADN véritablement local découle de sa gérante. Après avoir grandi en Haute-Garonne et effectué une grande partie de ses études à Toulouse, Maud s’y est installée après avoir décroché son premier emploi.


A cette période-là, elle était néanmoins loin de se douter qu’elle ouvrirait un jour une épicerie fine dans la ville rose.


Car c’est dans le domaine de la santé que débute sa carrière professionnelle. Elle y officie en tant qu’attaché de recherche clinique durant 3 années. Néanmoins, l’attrait qu’elle éprouve pour son métier s’érode au fil des désillusions qui s’accumulent (plus de liens avec les patients, mauvaise gestion des études, absence de bureau fixe..)


Ne se retrouvant plus vraiment dans sa profession, elle se laisse tenter par un mail de la Ruche qui dit Oui proposant à ses membres d’ouvrir une ruche à Toulouse. Une collègue lui avait quelques temps auparavant permis de découvrir cette entreprise dont le concept l’avait rapidement séduite.


Notre chère Maud devient donc responsable de ruche juste à côté de la gare Matabiau, en parallèle de son emploi dans la santé. Alors que le contact humain qu’elle chérissait dans son métier se fait de plus en plus rare, elle le retrouve à travers les échanges avec les clients et producteurs.


Relativement satisfaite de cette première expérience entrepreneuriale dans la distribution alimentaire, elle quitte le domaine de la santé et ouvre une deuxième ruche à Blagnac.


Relativement, car, au cours de ces nouvelles aventures, elle rencontre de nombreuses embûches (point de vente compliqué, concurrence entre ruches du centre-ville, problèmes de locaux..) mais trouve toujours des solutions pour assurer sa mission.


Et même quand les clients de ses ruches se font plus rares, elle met toujours autant d’envie et de passion pour assumer son rôle. Pour la petite anecdote, elle finit même par héberger une ruche dans son appartement à Jeanne d’Arc durant le confinement.


Son travail en tant que responsable de ruche lui permet cependant de se créer un réseau de producteurs locaux avec qui elle continuera de travailler par la suite.


Forte de ces expériences, son désir d’ouvrir sa propre affaire commence à germer et la pousse à entreprendre les démarches nécessaires à l’ouverture d’une épicerie. Créer son établissement dans la ville rose était devenu une évidence pour elle, mais il fallait que celui-ci colle vraiment à ses valeurs.


Sa reconversion progressive vers la distribution alimentaire est alors complète. Des contretemps et des heures de travail se succèdent mais elle parvient finalement à inaugurer Aux Briques Rouges le 26 Juin dernier.

L’épicerie repose sur 3 piliers : faire travailler les producteurs de notre région et participer à l’économie locale, prêter attention à l’environnement en évitant les transports très polluants (avions, bâteaux) et construire une relation avec les producteurs (lien de confiance, qualité des produits)


Cette nouvelle aventure lui permet véritablement de retrouver le sens qu’elle avait progressivement perdu dans son métier d’attaché de recherche clinique. Bien manger, c’est la santé. Et ouvrir sa propre enseigne lui permet de continuer d’avoir le contact humain qu’elle apprécie tant, en plus d’être sa propre patronne.


En cette période compliquée, Maud est en train de se constituer une clientèle dans le quartier du Busca. Chez Bettr, c’est le genre de commerce qu’on a envie de voir s’épanouir dans notre belle ville. Une épicerie à l’accent occitan, soucieuse de son impact environnemental et du lien social.


42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout